Souvenirs du Pérou… Soupe au quinoa & cochon d’inde

Vous avez de la chance, parmi mes souvenirs culinaires du Pérou, j’ai choisi de vous proposer une recette de quinoa, et non de cochon d’inde… Je n’en publierais pas, même si les « cuys » (cochon d’inde en péruvien), sont un met de fête. Les petites bêtes sont élevées traditionnellement à l’arrière des maisons et dans les cuisines, mangeant les épluchures, et passant à la casserole lors des mariages notamment. Pour le goût, ça se rapproche du lapin. Pour l’anecdote, les péruviens en consomment 65 millions par an !! Allez, une petite photo pour la route, après on passe au quinoa 😉 

Cuys en cours de préparation.

Cuys en cours de préparation.

Le quinoa est une « pseudo » céréale qui pousse dans les Andes, et dont se nourrisse les péruviens. En soupe, en accompagnement des plats de résistance, en entrée, je crois que je n’ai jamais autant mangé de quinoa de toute ma vie que pendant ces 2 semaines de vacances au Pérou. Au point de ne plus en cuisiner depuis… et puis l’hiver est là, le froid aussi, et la soupe au quinoa c’est un bon plat d’hiver, revigorant, complet, et rassasiant. 

Soupe au quinoa

Soupe au quinoa

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation et de cuisson : au moins 1 heure

Pour 4 personnes :

  • 800g de boeuf
  • 2 carottes
  • 1 poireau
  • 4 pommes de terre
  • 1 botte de coriandre fraiche
  • 1 cuillère à café de graine de coriandre
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 2 litres de bouillon de légumes
  • 3/4 de verre de quinoa
  • 2cm de racine de gingembre
  • sel, poivre
  • huile d’olive

Eplucher les légumes, et les couper en morceaux : pommes de terres en gros cubes, carottes et poireaux en rondelles. Eplucher et ciseler l’oignon. Couper la viande en cubes de 2cm de côté. Eplucher le gingembre et le râper.

Rincer le quinoa sous l’eau froide.

Préparer le bouillon de légumes dans une casserole (vous pouvez utiliser un cube bouillon de légume…) et porter à ébullition.

Dans une cocotte, faites revenir l’oignon et la viande dans une cuillère à soupe d’huile. Lorsque la viande et l’oignon sont bien dorés, ajouter les légumes, la gousse d’ail écrasée, la racine de gingembre rapée, les graines de coriandre, et verser le bouillon de légumes chaud. Lorsque le bout à repris, laisser cuire à couvert environ 45 minutes. Surveillez tout au long de la cuisson qu’il reste suffisamment de liquide dans la cocotte (le liquide doit recouvrir le contenu de la cocotte), sinon ajouter de l’eau bouillante au fur et à mesure.

Au bout de 45 minutes, ajouter le quinoa dans la cocotte (compléter le niveau d’eau si besoin, et laisser cuire 15 minutes.

Servir la soupe, et parsemer de feuilles de coriandres fraiches (ciselées ou entières au choix).

Nota bene : 
Le quinoa doit être bien rincé sous l’eau froide pour enlever la saponine qui reste à la surface des grains, et qui donnera un goût amer au quinoa.
Vous trouverez facilement du quinoa en magasin bio, sous sa version blonde, ou mélangé à du quinoa rouge (comme sur ma photo plus haut).

 

Publicités

Bricks façon orientales

Aujourd’hui, des bricks, ou comment recycler les restes 🙂

Si comme moi, vous suivez les recettes au pied de la lettre : 1 souris d’agneau/personne, que vous commandez 7 souris d’agneau à votre boucher pour vos 7 convives, et que les souris d’agneau s’avèrent ENORMES, vous vous retrouvez avec de la souris d’agneau cuite sur les bras ^^. Alors les restes, c’est bon 1 fois ou 2. Après c’est lassant…

Comme en cuisine, rien ne se perd, tout se transforme, aujourd’hui, une petite recette « je recycle mes restes », et le pas à pas pour apprendre à plier ses bricks en toutes circonstances.

20140630-DSC_0979

 

Recette : 

Niveau : facile
Temps : 15 minutes de préparation, 15 à 20 minutes de cuisson

Pour 16 bricks :

300g de viande d’agneau
des feuilles de bricks (un paquet de 8)
60g d’oignons
20g de mie de pain trempée dans du lait
une poignée de raisins secs
de la coriandre ciselée, 2 cuill. à café de coriandre moulue
2 cuillères à café de miel
sel, poivre

Faire tremper la mie de pain dans du lait, les raisins dans de l’eau tiède.

Hâcher la viande (et la faire cuire si ce n’est pas le cas, à la poêle) et les oignons. Mélanger avec le sel, le poivre, la coriandre ciselée et moulue, le miel, les raisins et la mie de pain égouttés.

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Couper en 2 les feuilles de bricks. Badigeonner un peu d’huile d’olive sur chaque feuille. Plier dans la longueur chaque moitié. Déposer une petite cuillère de farce et plier en triangle, comme ci-dessous.

20140706-briques

Déposer sur une plaque anti-adhésive et enfourner pour 15 à 20 minutes.

A servir avec une salade verte, ou une salade de carotte à la marocaine comme celle-ci.

La recette peut très bien se réaliser avec un autre morceau de l’agneau (collier, épaule, gigot) ou même avec du poulet.

 

Point info :
La souris d’agneau, c’est à l’extrémité du gigot (la cuisse de la bestiole) (le N°7 du schéma )