Charlotte aux framboises

Aujourd’hui c’est une recette particulière. Je refais rarement les même recettes, mais elle est de celles que j’adore : les best sellers. Version fraises pour mes anniversaires, réclamée tous les ans à ma maman, je vous propose aujourd’hui ma version, un peu revisitée. J’avais envie de la « customiser », et de l’emmener un peu plus loin. Au départ, c’est une recette de la marque de boîtes en plastique TupperW… , assez simple. Il ne faut pas toujours chercher bien loin une super recette.

20170901-IMG_2926

On va faire des biscuits à la cuillère maison (si si, vous allez voir c’est pas compliqué), lui ajouter un peu de citron vert, et puis remplacer les fraises par des framboises.

De mon point de vue, c’est vraiment une super recette 😉 bonjour l’objectivité et la modestie…

Recette :

Niveau : **

Temps de préparation : 20 + 10 minutes  – Temps de cuisson : 10-15 minutes

Ustensiles : un moule à charlotte (16cm de diamètre, 9cm de haut pour le mien) ou un plat assez haut et pas trop large, une poche à douille (ou un sachet congel), une douille (1cm), papier cuisson, film alimentaire.

Pour 8 personnes :

  • 100g de farine
  • 25g de fécule de maïs
  • 80g de jaunes d’oeufs (environ 4 oeufs)
  • 150g de blancs d’oeufs (environ 4 oeufs)
  • 125g de sucre
  • 30g de sucre glace
  • 8 Gervita
  • 3 à 4 cuillères à soupe de sucre
  • le zeste d’un citron vert
  • 500g de framboises
  • 150ml de jus d’orange

1 . Géométrie : Il s’agit de dessiner sur le papier cuisson les formes à remplir de pâte à biscuit pour obtenir 3 disques et 1 cartouchière (c’est comme ça que s’appelle la bande de biscuit qui fait le tour de la charlotte)

Sur la face la moins lisse du papier (celle qui ne sera pas au contact du gâteau), tracer 3 disques. Utiliser le fond du moule comme gabarit.

Mesurer avec un mètre la longueur du tour de votre moule et la hauteur du moule. Tracer 1 rectangle correspondant aux mesures. Retourner les feuilles sur des plaques de cuisson et mettre de côté.

2. Préparation des biscuits à la cuillère :

Préchauffer le four à 200°C.

Tamiser la farine et la fécule.
Monter les blancs d’oeufs avec 30g de sucre jusqu’à ce qu’ils soient mousseux, augmenter le fouet, ajouter 30g de sucre. Quand ils sont fermes, ajouter le reste du sucre, et continuer de fouetter pendant 2 minutes.

Battre les jaunes d’oeufs pour les mélanger, ajouter aux blancs à l’aide d’une maryse. Bien incorporer. Puis ajouter la farine et la fécule selon le même principe.

Remplir la poche à douille. Pocher des biscuits réguliers, serrés les uns aux autres sur le rectangle de la cartouchière, puis les disques (en commencant par le centre, et en pochant en spirale serrée). Pocher le reste de la pâte en biscuits de 6 cm de long. Saupoudrer de sucre glace une première fois puis une deuxième à 5 minutes d’intervalle.

Enfourner pour 10-15 minutes. Surveillez la cuisson : les biscuits doivent rester moelleux mais se détacher du papier cuisson.

3. Préparation de la garniture : (pendant la cuisson des biscuits)

Dans un bol, mélanger au fouet les gervita avec le sucre et le zeste de citron vert. Goûter et rectifier en sucre.

4. Montage :

Chemiser l’intérieur du moule avec du film alimentaire (plus facile pour le démoulage).

Placer un premier disque de biscuit au fond du moule, imbiber de jus d’orange à l’aide d’un pinceau.

Imbiber la cartouchière et placer le long des parois du moule (faire un peu de découpe pour que ça rentre pile poil).

Verser 1/4 du mélange Gervita, puis les framboises, puis 1/4 du Gervita. Recouvrir d’un disque de biscuit imbibé de jus puis de nouveau 1/4 de Gervita – framboises – 1/4 de Gervita. Finir par le 3ème disque imbibé. Recouvrir de film alimentaire, placer au réfrigérateur pour quelques heures (la veille pour le lendemain, c’est parfait).

5. Déco

Démouler la charlotte sur le plat de présentation, enlever le film. Disposer des framboises sur le dessus, puis saupoudrer de sucre glace. Déguster sans plus attendre.

Nota bene :

  • Je n’ai jamais essayé avec une autre marque que le Gervita mais la blogosphère a l’air d’utiliser du fromage blanc, donc pourquoi pas – à voir. 
  • La recette de base : des biscuits à la cuillère du commerce, du Gervita sucré sans citron, et des fraises à la place des framboises. C’est top aussi.
Publicités

La ratatouille : recette de base et customisations – Best Sellers

La ratatouille, c’est LA recette de l’été : des légumes de saison, mijotés, avec des herbes du jardin. Cette recette est un peu un basique, qui accompagne un poisson, des brochettes au barbecue, le rôti du dimanche, du riz complet en version végé, … Mais elle sait aussi s’adapter à beaucoup d’autres préparations culinaires. Comme il est impossible de faire une ratatouille pour 2 personnes, il faut bien lui trouver des solutions pour finir les restes (1 semaine de ratatouille, même si j’adore ça, c’est un peu trop…).

Après en avoir mis une barquette au congélateur pour un dîner ou un déjeuner en manque d’inspiration, on peut :

  • l’incorporer dans une base de cake ou de quiche, agrémenté de feta, d’olives, de thon, …
  • faire des bricks avec du chèvre
  • l’utiliser dans une omelette, avec des oeufs au plat sur le dessus et une mouillette de pain grillé frotté à l’ail, dans une cassolette en oeuf cocotte 

Recette : LA recette de base : La ratatouille

Niveau : *

Temps de préparation : 10  minutes  – Temps de cuisson :  1 heure

Ustensiles : une cocotte, une planche à découper, un couteau et une cuillère en bois

Pour 6 – 8 personnes :

  • 2 poivrons
  • 2 courgettes
  • 1 aubergine
  • 4 tomates rondes
  • 1 branche de romarin
  • 2-3 branches de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 3 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • basilic frais

Laver soigneusement tous les légumes (et les herbes si elles sont fraîches). Pour la découpe des légumes : il faut essayer d’avoir des morceaux homogènes en taille pour une meilleure homogénéité de la cuisson, mais bon, c’est pas au millimètre ! Aujourd’hui, c’est de la cuisine de ménagère, on fait pas de chichi.

On commence par le poivron : enlever la partie centrale avec les pépins et découper en lanières. Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive puis ajouter le poivron, mélanger avec la cuillère en bois.

Pendant que le poivron se dore dans la cocotte, découper les courgettes en rondelles, demi tranches ou cubes fonction de la taille de la courgette. Ajouter au poivron, remuer. Ajouter un peu d’eau si ça accroche (l’équivalent d’un demi verre).

Découper l’aubergine en 4 puis en tranches. Déposer dans la cocotte.

Eplucher l’ail, l’écraser sur une planche avec le plat de la main, ajouter aux légumes avec les herbes (thym, romarin, laurier). Laisser mijoter 20-25 minutes.

Découper les tomates en 8, puis chaque huitième en 2. Ajouter au contenu de la cocotte, mélanger et laisser mitonner 30 minutes à feu très doux.

Servir avec quelques feuilles de basilic frais sur le dessus.

Nota bene : vous pouvez utiliser du thym, laurier et romarin sec ou frais. 

Le carrot cake qui déchire !

Le « carrot cake » fait parti de mes gâteaux préférés, surtout quand il commence à faire froid. Alors quand j’ai ramené de New York, le livre de Martha Stewart : « Martha’s American Food », imaginez vous que la première recette que j’ai faite c’est celle du Carrot cake. Sauf que… Martha Stewart prévoit des gâteaux à étage, pour plus de 10 personnes, à coup de glaçage avec 200g de beurre et 450g de cream cheese… un peu « too much » pour moi… Alors, je me suis permise de modifier sa recette, pour qu’elle soit plus adaptée à ce que j’attends d’un carrot cake. Résultat à la hauteur : un carrot cake qui déchire ! Cette recette là, je la partage avec vous, mais je la garde comme LA recette du carrot cake.

Il est moelleux, fondant, bien épicé et relevé, avec une crème onctueuse.

Le carot' cake qui déchire

Le carrot cake qui déchire

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 30 minutes  – Temps de cuisson : 50 minutes

Pour 1 cake (et 4 muffins selon la taille de votre moule à cake) :

  • 200g de beurre pommade
  • 325g de farine
  • 1 cuillère à café de baking powder (ou 1 sachet de levure chimique)
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 3/4 de cuillère à café de sel fin
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de muscade (fraîchement râpée)
  • 245g de sucre roux
  • 3 gros oeufs (ou 4 petits)
  • 1 cuillère à café de vanille en poudre (ou d’extrait de vanille)
  • 300g de carottes râpées + quelques rondelles pour la déco
  • 150g de cerneaux de noix + une poignée pour la déco
  • 250g de fromage Philadelphia
  • 60g de beurre pommade
  • 150g de sucre glace

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Dans un bol, mélanger la farine avec le baking powder, le bicarbonate, le sel, et les épices (cannelle, gingembre, muscade et la poudre de vanille).

Laver, éplucher, et râper les carottes.

Dans un saladier (ou dans le bol de votre robot), malaxer le beurre avec le sucre roux. Ajouter les oeufs un à un, bien les incorporer entre chaque ajout. (si vous utilisez de l’extrait de vanille (plutôt que la poudre), il faut l’ajouter ici).

Ajouter les carottes râpées, puis le mélange de poudres, et les noix mélanger à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à avoir une pâte homogène. Beurrer les moules (à cake et à muffins), et verser la pâte.

Enfourner pour 10 minutes de cuisson pour les muffins et 50 minutes pour le cake. Vérifier régulièrement la cuisson à l’aide d’un couteau (il doit ressortir propre).

Démouler et laisser refroidir le cake.

Préparer le glaçage : dans un bol, mélanger le beurre pommade avec le sucre glace puis ajouter le fromage Philadelphia. Continuer de mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène. Glacer le gâteau avec la préparation à l’aide d’une spatule, puis décorer avec les cerneaux de noix et rondelles de carottes. Garder au réfrigérateur avant de servir.

 

Les moules à la charentaise – ail, pain et persil

Une petite recette terroir aujourd’hui ! Et en plus, rapide, pas trop chère, et facile ! Si si si, c’est très facile de cuisiner les moules. D’abord, il faut bien les choisir : de préférence françaises, de Bouchot (élevage sur des piquets en mer : Atlantique et Manche), chez votre poissonnier, bien fraîches. Ensuite, il vous faut une bonne recette, et c’est justement ce que je vous ai concocté aujourd’hui 🙂

Moules à la charentaise - ail et persil

Moules à la charentaise – ail et persil

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 20 minutes  – Temps de cuisson : 5 minutes

Pour 2 personnes :

  • 2 litres de moules de Bouchot
  • 1 belle noisette de beurre
  • 2 gousses d’ail
  • 2 tranches de pain (de campagne), un peu rassis (celui de la veille, c’est bien)
  • quelques branches de persil

Nettoyer et laver les moules : enlever la barbe, les coquillages, et éliminer les moules cassées.

Eplucher les gousses d’ail et réduire en petits morceaux à l’aide d’un presse-ail. Laver le persil, garder les feuilles et ciseler. Découper les tranches de pain en petits cubes.

Dans un faitout (ou une grande casserole), verser quelques centimètres d’eau, puis ajouter les moules. Placer à feu vif, et remuer régulièrement les moules. Stopper la cuisson dès qu’elles sont toutes ouvertes (attention à ne pas trop les cuire, elles deviennent alors caoutchouteuses). Décortiquer les moules : ne garder que la moitié de la coquille (celle qui contient la moule).

Faire fondre le beurre dans une poelle. Ajouter la mie de pain, l’ail et la moitié du persil. Faire revenir jusqu’à ce que le pain soit doré (ajouter du beurre si nécessaire). Ajouter les moules, mélanger, faire revenir quelques minutes. Ajouter le reste du persil. Servir et déguster sans attendre avec un verre de blanc, charentais bien sûr ^^.

Mini cannelé bordelais

Une petite douceur aujourd’hui 🙂 Un tout petit cannelé, qui se mange en 1 ou 2 bouchées (suivant votre gloutonnerie). Sucré mais pas trop, caramélisé, croquant, vanillé, … hum un petit délice. En café gourmand, avec son copain le « mini-financier« , et une boule de glace, une tuerie !

Mini-cannelé bordelais

Mini-cannelé bordelais

Recette :

Niveau :  *

Temps de préparation : 30 minutes  – Temps de repos : au moins 12 heures – Temps de cuisson : 1 heure

Ustensiles : des moules à cannelé

Pour  40 mini-cannelés  :

  • 50 cl de lait
  • 1/2 gousse de vanille
  • 2 oeufs entiers
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 240g de sucre glace
  • 50g de beurre fondu
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 110g de farine

Porter à ébullition le lait avec la 1/2 gousse de vanille (fendue en 2 et grattée). Couvrir et laisser infuser 30 minutes hors du feu.

Faire fondre le beurre (micro-onde, casserole, au choix).

Fouetter les oeufs entiers avec les jaunes d’oeufs et le sucre glace. Ajouter le rhum, le beurre fondu, puis la farine et le lait tiède. Verser le tout dans une bouteille (avec la gousse de vanille), laisser refroidir puis conserver au réfrigérateur toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 180°C. Re-mélanger la pâte dans la bouteille. Verser la préparation dans les empreintes du moule (beurrer et fariner les moules s’ils sont en cuivre, pas s’ils sont en silicone). Enfourner pour 1 heure de cuisson : vos cannelés sont prêts lorsqu’ils sont marrons. Laisser refroidir sur une grille, puis déguster !

Nota bene :
Gardez les blancs d’oeufs pour faire des financiers. Rincez la gousse de vanille et séchez-là dans du papier absorbant avant de la mettre dans un pot de sucre blanc (ça va lui donner un petit goût sympa de vanille).