Velouté de courgettes, chèvre et noisettes

Une entrée estivale aujourd’hui. A servir froide si vous habitez le sud, chaude si vous êtes dans le nord, sous la pluie. Selon les envies.

Un velouté de courgettes, tout simple, agrémenté de copeaux de chèvre, un petit peu sec, bien affiné, de noisettes concassées pour le croquant et d’huile de noisette pour rehausser le goût du tout.

20170817-IMG_2833

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 10 minutes  – Temps de cuisson : 15 minutes

Pour 4-6 personnes :

  • 2 belles courgettes ou 3 moyennes
  • 1 cube bouillon de légume
  • sel, poivre
  • 1 chèvre mi-sec
  • quelques noisettes
  • huile de noisette

Laver les courgettes. Enlever les 2 extrémités, couper en 4 dans la longueur puis en cubes. Mettre dans une casserole/cocotte avec le cube bouillon. Couvrir d’eau (à ras des courgettes). Porter à ébullition et laisser cuire 10 à 15 minutes, le temps que les courgettes soient fondantes.

Oter 1/2 litre de bouillon, et réserver. Mixer le velouté de courgette, et rectifier la texture en ajoutant (ou non) le bouillon réservé. Vérifier l’assaisonnement : sel et poivre. Laisser refroidir ou servir de suite.

Concasser les noisettes.

Réaliser des copeaux de chèvre à l’aide d’un économe.

Place au dressage : dans un bol, verser le velouté de courgettes. Disposer le chèvre et les noisettes dessus. Arroser d’un filet d’huile de noisette. Déguster.

Nota bene : vous pouvez conserver votre velouté dans une bouteille en verre, que vous fermerez encore chaude : le vide se fait, et le velouté se conserve ainsi plusieurs jours. 

Publicités

Quelques idées pour votre menu de fête des mères

Je vous ai regroupé ici quelques idées de menu pour la fête des mères/des pères/déjeuners en famille, j’espère que vous trouverez votre bonheur 🙂

L’apéritif :

 

L’entrée :

Velouté froid d'asperges vertes

Velouté froid d’asperges vertes

 

Le plat :

c’est là où je me rend compte que j’ai pas beaucoup, en fait, non, aucune recette de plat à vous proposer…
Promis, je vais essayer d’y remédier, et d’ajouter de vrais plats sur ce blog ^^

 

Le dessert :

Les mignardises :

 

 

 

Velouté printanier d’asperges vertes

Une assiette mono chrome, pour une petite entrée légère, fraîche, et printanière.

Vous pourrez servir ce velouté froid, tiède ou chaud, en entrée (comme présenté sur la photo) ou en verrine apéritive.

Velouté froid d'asperges vertes

Velouté froid d’asperges vertes

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 20 minutes  – Temps de cuisson : 10 minutes –  Temps de repos : au moins 1h

Ustensiles : un blender (ou un mixeur-plongeur)

Pour 6 personnes :

  • 1kg d’asperges vertes (surgelées ou fraiches)
  • 6 têtes d’asperges vertes (fraîches)
  • 35cl de crème liquide entière
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • piment d’Espelette, sel, poivre

Couper 6 têtes d’asperges (environ 10cm de long). Réserver.

Découper le reste des asperges en tronçons. Dans une casserole (ou une cocotte minute, ça sera plus rapide), faire cuire les asperges dans un grand volume d’eau. Elle sont cuites lorsque l’on peut les piquer à la fourchette.

Dans un blender, mettre les asperges cuites, 2 à 3 louches d’eau de cuisson des asperges, puis mixer. Ajouter petit à petit l’eau de cuisson jusqu’à obtenir une texture velouté agréable. Verser 10cl de crème liquide et continuer de mixer. Assaisonner avec du sel, du poivre, du piment d’Espelette (environ 1 à 2 cuillère(s) à café), mélanger. Goûter  ! puis éventuellement, rectifier l’assaisonnement. Faire refroidir (ou pas) votre velouté.

Passer les têtes d’asperges crues à la mandoline (dans le sens de la longueur) pour obtenir de fines lamelles. Déposer dans un plat, assaisonner de jus de citron, d’huile d’olive, d’une pincée de piment d’Espelette, sel et poivre. Mélanger et garder au réfrigérateur jusqu’au dressage.

Monter le reste de crème liquide en chantilly.

Dresser l’assiette avec au fond le velouté d’asperges, une quenelle de chantilly, puis les lamelles d’asperges, et quelques grains de piment d’Espelette. Server et déguster sans tarder 🙂

Nota bene :
Vous pouvez accélérer le refroidissement de votre velouté, en le passant quelques minutes au congélateur.

 

Oeufs cocotte aux chanterelles

Le temps des champignons est (enfin vraiment) arrivé ! Et donc leur cueillette en forêt, le week-end. Dans notre panier ce dimanche, beaucoup de chanterelles, et quelques bolets.

Je vous propose aujourd’hui une recette d’oeuf cocotte, pour changer de la traditionnelle omelette aux champignons.  L’oeuf cocotte, c’est facile, rapide, et efficace ! le plus long de la recette, c’est bien évidemment d’aller chercher les champignons en forêt ^^.

Oeuf cocotte aux chanterelles

Oeuf cocotte aux chanterelles

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation :  15 minutes  – Temps de cuisson :  10 minutes

Ustensiles : des mini-cocottes ou des ramequins, un four

Pour 2 personnes :

  • 4 oeufs
  • 300g de champignons : chanterelles, cèpes, trompettes de la mort, champignons de paris… au choix
  • 1 échalote
  • une noix de beurre
  • 2 cuillères à soupe de crème liquide
  • sel, poivre

Ciselez l’échalote. Dans une poêle, faites fondre une noisette de beurre et faites revenir l’échalote. Lorsque celle-ci est dorée, débarrassez-la dans un bol.

Nettoyez vos champignons (émincez-les s’il s’agit de gros champignons type cèpe, champignon de paris). Faites les revenir quelques minutes dans la poelle, pour sortir toute l’eau des champignons. Ajoutez l’échalotte, mélanger, assaisonnez de sel et poivre.

Préparer un plat à four avec de l’eau, pour faire un bain-marie à vos cocottes. Préchauffer le four à 180°C avec votre bain-marie dedans.

Déposer 2 cuillères à soupe de champignons dans le fond de chaque mini-cocotte. Ajouter 2 oeufs entiers (sans la coquille hein^^), une pincée de sel, un tour de moulin à poivre, puis 1 cuillère à soupe de crème liquide et le reste de champignons.

Mettre dans le bain-marie au four, pour une dizaine de minutes. Dégustez avec des mouillettes de pain et à la petite cuillère.

Nota bene :
Les oeufs sont cuits, lorsque le blanc est cuit mais le jaune encore coulant. C’est aussi une question de goût personnel, donc je vous conseil de partir sur 8-9 minutes, puis de prolongez la cuisson minute par minute.