Galettes aux flocons d’avoine

Une petite recette très rapide de galettes aux flocons d’avoine pour le petit déjeuner. Complète, agrémentée de fruits de saison, prête en quelques minutes, le genre de recette que j’aime réaliser : efficace.

20170805-IMG_2790

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 15 minutes  – Temps de cuisson : 5 minutes

Ustensiles : une poêle

Pour 1-2 personnes, 5-6 galettes :

  • 40g de flocons d’avoine
  • 100g de fromage blanc (1 petit pot)
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 oeuf
  • fruits frais de saison
  • 2 cuillères à café de sirop d’érable
  • 10g de noisettes

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine avec le sucre et le fromage blanc. Laisser reposer 10 minutes au frigo (pour que les flocons gonflent).

Ajouter l’oeuf (la texture est bizarre mais ça va s’arranger en mélangeant).

Faire chauffer une poêle, passer un essuie tout avec un peu d’huile sur le fond de la poêle. A l’aide d’une cuillère à soupe, déposer des petits tas de pâte sur la poêle, étaler pour donner une forme ronde, pas trop épaisse. Laisser cuire quelques minutes avant de retourner et de continuer la cuisson sur l’autre face.

Servir avec le sirop d’érable, les fruits de saison et les noisettes concassées sur le dessus. Déguster encore chaud.

20170805-IMG_2776

Nota bene : on peut utiliser les fruits de saison que l’on a sous la main : pêche, prunes, abricots, melon, framboises, myrtilles… des amandes, noisettes, graines de lin, de chia… Profitez des 10 minutes pour faire autre chose, le matin, on perd pas de temps 😉

Butternut cake, noisettes et graines de courge – Bataille Food 32

ou le butternut qui se prenait pour une carotte…

Partant du constat que les gâteaux à la citrouille je n’aime pas trop ça (question de texture), mais que je ne m’avoue jamais vaincue, je vous propose un butternut cake aujourd’hui ! Ou comment ma recette du « carot cake qui déchire » s’est retrouvé avec du butternut dedans… Résultat : un bon cake, moelleux, épicé, croquant avec les noisettes et les graines, tout pour me plaire. Et tout à fait adapté pour le thème de la Bataille Food, pour ma 1ère participation.

J’y prends goût à ces challenges entre blogueurs, ça stimule mon cerveau (si, si). Et puis, ça me permet de découvrir d’autres blogs (comme celui de la créatrice de la bataille Food : le bistro de Jenna), d’autres univers (j’adore celui de Rock the Bretzel) et d’autres interprétations d’un même thème. C’est Gourmande & Toquée qui nous a proposé le thème de ce mois-ci : les graines et un fruit/légume de saison.

Butternut cake

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 20 minutes  – Temps de cuisson : 45 minutes

Ustensiles : 1 moule à cake

Pour 8 personnes :

  • 100g de beurre pommade
  • 180g de farine
  • 1/2 cuillère à café de baking powder (ou 1 sachet de levure chimique)
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1/4 de cuillère à café de sel fin
  • 1/4 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1/4 cuillère à café de muscade (fraîchement râpée)
  • 1/2 cuillère à café de vanille en poudre (ou d’extrait de vanille)
  • 120g de sucre roux
  • 2 oeufs
  • 30 ml de lait
  • 200g de butternut
  • 100g de noisettes concassées
  • 1 poignée de graines de courge

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Dans un bol, mélanger la farine avec le baking powder, le bicarbonate, le sel, les épices (cannelle, gingembre, muscade et la poudre de vanille) et le sucre.

Laver, éplucher, et râper le butternut.

Faire fondre le beurre.

Ajouter les oeufs et le lait aux poudres, mélanger puis incorporer le beurre fondu.

Ajouter le butternut râpé, et les noisettes concassées. Mélanger à l’aide d’une cuillère en bois jusqu’à avoir une pâte homogène. Beurrer le moule à cake, et verser la pâte. Parsemer de graines de courge.

Enfourner pour 45 minutes le cake. Vérifier régulièrement la cuisson à l’aide d’un couteau (il doit ressortir propre).

Démouler et laisser refroidir le cake.

Le thème vous a plu, et vous voulez découvrir l’interprétation des autres participants : 

Gourmande & ToquéeMy nomad cuisineLa femme à tête de chouCalinhorelyBistro de JennaYou can cook itDouceurs maisonEncore un gâteauAu fil du thymCocotte et écumoireCuisine chez la marmotteAnnie CBPetite cuillère et charentaiseValérie PuccinelliGraine de faim kelyRosenoisettesFramboise et bergamotePause natureMélina et chocolatEvin sur son nuageDes recettes à gogoCooking & bon appétitFamohCookin’MovieThe flying flourEnvie d’une recette végétarienneCékikilaféeI am hungryKeskonmangemamanSweet and fairyNovice en cuisinePlataponsCuisine VégétalienneFood fun FotoCraquounette-avenueCuisine sans gluten et sans lactoseLes vagabondages de VianeAurore’s bakeryRappelle toi des metsLe blog de CataLa médecine passe par la cuisineIl était une recetteLes gourmandises de YaMilicookBiodélicesMèl-l’a-féePresque bonne à marierCelinblogMiam la Cuisine de CathVisites gourmandesRock the bretzelQuelques grammes de gourmandisePetit bec gourmandMagg kitchenetteOh la gourmandeClaire’ s factorySharing cuisineBar à thymAfternoon teaLes délices pour mes amoursDe l’autre côté de la haieHannah De GenièvreCyrielle gourmandiseCook a life by maevaAmour de cuisineMes inspirations culinaires

Gnocchis maison, chou kale, parmesan et noisettes

Et si on faisait des gnocchis maison cette semaine ?? Alors oui, c’est un petit peu long, mais c’est tellement bon ! Les gnocchis sont ultra fondants, tout doux, un délice ! Accompagnés de chou kale dans une sauce à la crème, avec du parmesan parce que je suis gourmande et quelques noisettes. Une belle assiette végétarienne pour le dîner.

 

Gnocchis maison, chou kale, parmesan et noisettes

Gnocchis maison, chou kale, parmesan et noisettes

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation :  40 minutes  – Temps de cuisson : 25 minutes

Pour 4 personnes :

  • 1 kg de pommes de terre à purée
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 oeuf entier + 1 jaune d’oeuf
  • 300g de farine + pour le plan de travail
  • 1 botte de chou kale
  • 25cl de crème fraiche
  • 150g de parmesan
  • une poignée de noisettes entières
  • sel, poivre
  • 1 noisette de beurre

Préparation des gnocchis :

Laver les pommes de terre, et les placer dans une cocotte minute. Couvrir d’eau, fermer la cocotte, porter à ébullition et faire cuire pendant 15 minutes (pour de grosses pomme de terre). Egoutter les pommes de terres, refroidir et éplucher (aïe aïe aïe le bout des doigts). Réduire en purée (à l’aide d’un moulin à légumes ou d’un presse purée). Ajouter 2 cuillères d’huile d’olive, puis les oeufs, mélanger. Incorporer la farine pour obtenir une pâte (elle reste collante, pas d’inquiétude).

Fariner le plan de travail et les mains. Prélever une boule de pâte, façonner en long boudin de 2 cm de diamètre. Découper en tronçons de 2 cm de long. Bouler chaque tronçon dans la paume des mains, puis rouler avec une fourchette sur le plan de travail : on obtient un petit cylindre rainuré. Refaire les mêmes opérations jusqu’à épuisement de la pâte.

Porter une casserole d’eau à ébullition, avec un peu de sel. Plonger les gnocchis (environ 15 à la fois, selon la taille de votre casserole). Ils sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface. Egoutter avec une écumoire puis laisser dans une passoire le temps de tous les faire cuire. Ajouter 1 cuillère à soupe d’huile d’olive aux gnocchis (pour qu’ils ne collent pas), mélanger et conserver jusqu’à utilisation.

Préparation de la garniture : 

Réaliser des copeaux de parmesan à l’aide d’un économe (ou épluche légume). Conserver pour le dressage.

Concasser les noisettes dans un mortier avec un pilon. Torréfier quelques minutes dans une poêle chaude. Réserver.

Laver le chou kale. Enlever la côte principale de chaque feuille (la partie dure, comme pour les épinards frais). Ciseler les feuilles (1/2cm de large). Préchauffer une poêle avec une noisette de beurre et faire revenir le chou pour évaporer l’eau contenue dedans. Réserver de côté.

Faire chauffer une poêle avec une noisette de beurre. Faire revenir les gnochhis, les griller légèrement. Ajouter le chou kale, puis la crème fraiche. Saler, poivrer.

Dresser dans une assiette : les gnocchis avec le chou kale, parsemer de copeaux de parmesan et de noisettes. Servir et déguster sans attendre.

Nota bene : vous pouvez congeler les gnocchis pour une fois prochaine.

J’ai utilisé la recette de gnocchis maison de l’excellent blog :  la cuisine de Bernard

Compote automnale – coings, pommes, raisins et noisettes

Une petite recette automnale, un peu coocooning et pleines de vitamines pour le petit déjeuner, le brunch, le goûter ou le dessert.

Connaissez-vous les coings ? Ces fruits, un peu « rustiques », issus du cognassier, sont jaunes, en forme de grosse poire, durs (très), mais très parfumés. A ne déguster que cuit, on peut en faire de la gelée, de la confiture, des pâtes de fruits, mais aussi de la compote. Il se marie très bien avec les pommes et les poires.

Compote automnale

Compote automnale

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 30 minutes  – Temps de cuisson : 45 minutes

Pour 8-10 personnes :

  • 1kg de coings
  • 1kg de pommes
  • 20g de beurre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 clou de girofle
  • 300ml d’eau
  • 1 grosse poignée de raisins secs
  • 2 belles poignées de noisettes décortiquées

Laver puis éplucher les coings. Enlever les pépins et le trognon central, puis couper en petits morceaux (attention c’est dur !! il vous faudra un bon couteau).

Faire fondre le beurre dans la cocotte, ajouter les morceaux de coings et mélanger. Ajouter l’eau. Cuire pendant 10 minutes dans l’eau à ébullition.

Pendant ce temps, éplucher les pommes, les épépiner et les couper en morceaux. Fendre la gousse de vanille en 2, gratter à l’aide d’un couteau les grains, et ajouter (grains et gousse) dans la cocotte. Joindre le clou de girofle.

Ajouter les pommes aux coings, mélanger et laisser compoter environ 30 minutes. Surveiller et remuer régulièrement

Ajouter les raisins en fin de cuisson. Laisser refroidir.

Au moment de servir la compote, parsemer de quelques noisettes décortiquées et concassées.

Nota bene : vous pouvez ajouter d’autres fruits de saison : figues, poires… ainsi que quelques épices : cannelle, gingembre,…

Salade de haricots verts, oeuf poché et noisettes concassées

Une recette à la fois estivale avec les haricots verts, et automnale avec les noisettes dont la saison débute, parfaite pour ce 1er septembre.

Mais aussi, une recette équilibrée et complète, pleine de bonnes résolutions pour cette rentrée ! Des fibres, du fer et des folates apportés par les haricots verts, des omégas 9, du magnésium et de la vitamine E pour les noisettes. Sans oublier les protéines avec l’oeuf, et du calcium avec le roquefort. A accompagner d’une tranche de pain complet.

Aujourd’hui, je vous propose aussi une technique culinaire : l’oeuf poché. L’oeuf poché est cuit sans coquille dans de l’eau (poché), dont le jaune reste coulant. Rien de très compliqué mais quelques astuces, pour les réaliser facilement. Tout d’abord, il vous faudra un grand volume d’eau, additionné de vinaigre d’alcool. Le vinaigre permet au blanc d’oeuf de coaguler plus vite, et de bien rester autour du jaune. Ensuite, il faut former un tourbillon dans votre casserole avec une cuillère. Quand l’oeuf sera déposé dans le tourbillon, le blanc avec la force centripète « s’enroulera » et restera autour du jaune.

Assez parlé, place à la recette !

Salade de haricots verts, oeuf poché et noisettes concassées

Salade de haricots verts, oeuf poché et noisettes concassées

Recette :

Niveau : moyen

Temps de préparation : 10 minutes  – Temps de cuisson :  11 minutes

Ustensiles : une cocotte minute (ou une grande casserole) et une cuillère en bois

Pour 2 personnes :

  • 400g de haricots verts
  • 2 poignées de noisettes entières
  • 60g de roquefort
  • 2 oeufs
  • 10cl de vinaigre d’alcool
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de framboise
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre

Laver et équeuter les haricots verts. Les faire cuire à la vapeur (pour conserver toutes les vitamines), à la cocotte minute par exemple, 8 minutes. Laisser refroidir à température ambiante. Vous pouvez réaliser la recette avec les haricots froids ou encore tièdes.

Pour la vinaigrette : mélanger dans un bol le vinaigre de framboise, l’huile d’olive, une pincée de sel, et 2 tours de moulin à poivre.

Concasser les noisettes (au pilon dans un mortier), et découper le roquefort en petits morceaux.

Déposer des haricots verts au fond d’une assiette creuse. Assaisonner de 2 cuillères à café de vinaigrette. Parsemer de roquefort et de noisettes concassées.

Place maintenant à l’oeuf poché ! Porter à ébullition un grand volume d’eau, additionné de 10cl de vinaigre d’alcool dans une casserole (ou votre cocotte minute). Tourner (comme si vous mélangiez) une cuillère dans l’eau, pour créer un tourbillon. Casser l’oeuf dans un petit bol, puis déposer le (l’oeuf, pas le bol ^^) dans le tourbillon d’eau. Couper le feu, et compter 3 minutes de cuisson. Récupérer votre oeuf avec un écumoir et déposer le sur une feuille de papier absorbant. Découper les éventuels filaments (c’est plus présentable), puis disposer le sur la salade.

Server et déguster !

Nota bene : n’oubliez pas, vous pouvez suivre mon blog via facebook ou via la newsletter que vous retrouverez sur le côté droit. Vous pouvez aussi vous exprimez, et me faire part de vos envies, idées, remarques, suggestions, via les commentaires 🙂