La couronne des rois

Tout d’abord, je vous souhaite à tous, mes petits lecteurs, un bonne et heureuse année 2015, avec des découvertes gastronomiques en tous genres (qui veut goûter des insectes ?), des réussites culinaires dans vos cuisines, et toujours beaucoup de convivialité autour de vos petits plats.

Pour bien commencer l’année, il fallait une recette d’Epiphanie. Cette semaine la couronne des rois, la semaine prochaine la galette des rois à la frangipane. Mon coeur balance tous les ans entre les 2, ma famille aussi, alors je fais les 2, pas de jaloux !

La couronne des rois (ou gâteau des rois) est dégustée à l’épiphanie dans le sud de la france, alors que la galette frangipane l’est dans la partie nord. Une brioche aux fruits confits dans un cas, une pâte feuilletée garnie de crème à l’amande dans l’autre mais dans tous les cas, la présence d’une fève qui désignera le roi (et aussi, accessoirement, celui qui apportera la prochaine galette…).

Couronne des rois

Couronne des rois

Recette :

Niveau : *

Temps de préparation : 20 minutes  – Temps de cuisson :  30 minutes – Temps de repos : 2 heures

Pour 1 couronne (8-10 personnes) :

  • 170ml de lait
  • 1 sachet de levure de boulanger
  • 350g de farine
  • 80g de sucre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 85g de beurre (mou)
  • 2 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • 1 oeuf
  • 100g de fruits confits/secs
  • 10cl de rhum
  • 1 poignée de sucre perlé

Faire tiédir le lait à la casserole ou au micro-ondes, quelques secondes. (Il doit vraiment être tiède, et non chaud, au risque de tuer votre levure…). Délayer le sachet de levure dans le lait, et mettre de côté à température ambiante.

Dans un saladier (ou la cuve de votre robot pâtissier ou même de votre machine à pain), verser la farine, le sucre et le sel, et mélanger les poudres. Ajouter l’oeuf, et incorporer à l’aide du fouet plat de votre robot (ou à la cuillère en bois avec un peu d’huile de coude). Puis, verser la fleur d’oranger et le lait, en continuant de pétrir.

Découper votre beurre en petits dés. Incorporer le à votre pâte, et pétrir pendant 5 à 10 minutes : la pâte devient élastique. Rassembler la pâte au centre du saladier à l’aide d’une maryse, couvrir d’un torchon, et laisser près d’une source de chaleur pendant 1 heure. Votre pâte doit doubler de volume.

Découper vos fruits confits et/ou fruits secs en petits dés. Dans une casserole, verser le rhum, ajouter les fruits confits, et faire tiédir. Aux premières vapeurs, couvrir d’un couvercle la casserole, et laisser reposer hors du feu (le temps que la pâte à brioche gonfle).

Lorsque la pâte a doublé de volume, ajouter les fruits confits égouttés à l’aide d’une maryse, et chasser l’air de la pâte. Déposer-là dans un plat à tarte/sur une plaque à pâtisserie, faire un trou au centre (pour faire une couronne), couvrir d’un torchon, et refaire pousser. Vous avez 2 choix : ou vous la faites pousser encore 1 heure, ou vous la mettez au frigo (une nuit), et vous continuerez la pousse le lendemain matin pendant 30 minutes.

Quand la couronne a de nouveau doublé de volume, préchauffer votre four à 180°C. Saupoudrer de sucre perlé et enfourner à four chaud, chaleur tournante pour 30 minutes de cuisson.

Votre brioche est cuite lorsqu’elle est dorée, la pointe du couteau ressort sèche, et le dessous est lui aussi doré.

Nota bene :
– si vous avez besoin de beurre ramolli, mais que vous avez oublié de le sortir du frigo (ce qui m’arrive à peu près tout le temps), découpez le en petits dés, mettez-les dans un bol, et passez par tranches de 10 secondes au micro-ondes. Dès qu’il est mou, c’est bon.
– pour les fruits confits/secs, vous avez le choix. J’ai pris pour cette recette 1/3 d’oranges confites, 1/3 de citrons confits, 1/3 de cranberries séchées.
– votre pâte ne lève pas-il fait trop froid-vous n’avez pas le temps d’attendre : préchauffer votre four à 30-35°C, dès que la température est atteinte, mettre en position chaleur tournante et enfourner la pâte. Le four va agir comme une étuve, et magie, en 30 minutes, la pâte a doublé de volume. (cette technique a sauvé pas mal de mes brioches récalcitrantes qui refusaient de monter).
– si votre pâte n’a pas doublé de volume, ne passez pas à l’étape suivante, vous n’aurez pas le résultat escompté. Essayer la technique du four, ou près d’un radiateur et attendez. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s