Un we à la campagne : coings en folie !

Un week-end au milieu des vignes du Loir-et-Cher, dans la maison de campagne de famille. Un we qui s’annonçait reposant, bucolique, tranquille. Mais ça c’était avant la phrase : « il faudrait ramasser les coings ». Nous voilà parti au fond du jardin, avec la brouette, oui oui, la brouette ! Que nous avons remplie !

Propriétaires d’une brouette de coings, il nous a fallu nous en occuper ! Aujourd’hui, je ne vous propose pas une recette, mais plutôt 3 idées, si vous aussi, vous avez hérité d’une douzaine de kilos de coings ! Au programme, 35 pots de gelée de coings, 6 litres de compote, et des morceaux au congélateur pour l’hiver !

Collection coings été-automne

Collection coings été-automne

1ère idée : Morceaux de coings caramélisés

Peler le coing à l’aide d’un économe, et le découper en gros morceaux (disons entre 5 et 10 cm de long). Pocher vos morceaux de coings quelques minutes dans l’eau bouillante, jusquà ce que vous puissiez piquer une fourchette dedans. C’est à ce moment là, que vous pourrez les mettre en barquettes, direction votre congélateur, pour vos réserves.

Sinon, suivez la recette. Faire fondre un morceau de beurre dans une poêle et faire dorer vos coings. Saupoudrer de sucre en poudre, et faire légèrement caraméliser. Vous pourrez alors les servir en accompagnement d’une viande blanche, volaille, gibier, ou en dessert, accompagnés d’une boule de glace à la vanille, et d’un petit financier (par exemple ^^).

2ème idée : Compote de coings, pommes et poires

Compote coing, pomme et poire

Compote coings, pommes et poires

Peler les coings, pommes et poires (disons 4 kilos de coings, 2 kilos de pommes et 1k500 de poires…). Les découper grossièrement. Faire pocher vos coings dans de l’eau bouillante, comme pour l’idée précédente. Egoutter les, lorsqu’ils sont tendres. Les mettre dans un faitout avec les morceaux de pomme et de poire, une gousse de vanille fendue en 2 et grattée, du sucre en poudre (selon votre goût). Faire compoter, plusieurs dizaines de minutes, jusqu’à ce que les fruits soient bien cuits. Passer au mixeur plongeur si vous désirez une compote lisse.

Pour conserver cette compote, j’ai opté pour des bocaux de 1 litre, fermés hermétiquement par un caoutchouc et passés au stérilisateur pendant 20 minutes. De quoi manger de la compote tout l’hiver ^^

3ème idée : La gelée de coings

Gelée de coings

Gelée de coings (tellement belle cette couleur ambrée)

Pour la gelée, la première étape consiste à extraire le jus des coings. On a utilisé un extracteur de jus vapeur (un truc qui ressemble à un couscoussier). Le principe est simple, on place l’extracteur sur le feu, on met de l’eau au premier niveau en bas, les coings coupés en petits morceaux dans le 3ème niveau en haut, et on récupère le jus au 2ème niveau au bout d’une quarantaine de minutes.

Pour la deuxième étape, il faut peser le jus obtenu, et le mélanger avec le même poids de sucre. Porter à ébullition le mélange, et laisser cuire 5 à 10 minutes. Pour savoir si votre gelée est prête, sur une assiette froide, déposer quelques gouttes de la préparation. Si les gouttes ne s’étalent pas, et gélifient sur l’assiette, c’est gagné ! Y’a plus qu’à mettre en pot !

Pour varier les plaisirs, on a ajouté aux coings dans l’extracteur, des pommes, pour une gelée plus claire et plus douce, et des groseilles, pour une gelée plus rouge, acidulée.

De bonnes réserves pour cet hiver !

Publicités

2 réflexions sur “Un we à la campagne : coings en folie !

  1. Pingback: Petits beurres maison & focus sur le beurre | Claire's factory

  2. Pingback: Tarte noisettine aux figues fraîches | Claire's factory

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s